français | english
Evénements Questions fréquentes Méthodologie Publications Organisation Contacts
Questions fréquentes
Accueil < Questions fréquentes Plan du siteImprimer

Quelques questions que vous vous posez peut-être :

Qu'est-ce qu'une cohorte ?
Quels sont les buts de la Cohorte Lc65+ ?
Comment ai-je été choisi/e ?
Qu’est-ce que cette étude peut m’apporter ?
Qui est responsable de l’étude Lc65+ ?
Qui finance cette étude ?
A quoi est-ce que je m’engage en acceptant de participer à cette étude ?
Comment les informations que je donne sont-elles utilisées ?
En quoi consistent l’entretien et les examens ?
Puis-je obtenir facilement les résultats de mes tests ?
Où se trouve le centre d’étude ?
Puis-je continuer à participer à la cohorte Lc65+ si j’entre en EMS ? Et si je déménage à l’étranger ?
Où puis-je trouver des articles publiés sur les résultats de la cohorte Lc65+ ?

    

Qu'est-ce qu'une cohorte ?
Une cohorte est un groupe de personnes qui participent à une recherche d'une certaine durée (souvent plusieurs années) pour étudier par exemple les facteurs de risque liés à des maladies. Les membres d'une cohorte répondent périodiquement à des questions concernant à la fois les facteurs de risque et leur état de santé. Ils sont "suivis" au cours du temps, ce qui permet d'observer s'ils développeront, ou non, certains problèmes de santé.

Il est particulièrement important, pour la qualité d'une cohorte, que le plus grand nombre participe régulièrement. Ceci permet d'obtenir des résultats qui représentent correctement la réalité, et d'organiser des soins qui correspondent aux besoins de tous.

   

Quels sont les buts de la Cohorte Lc65+ ?
Le premier but est d’étudier pourquoi, en fonction de leur parcours de vie, certaines personnes se fragilisent avec l’âge et d’autres non. Nous souhaitons ainsi rechercher les moyens de prévenir cette évolution défavorable.

Le second but est de connaître, année après année, les besoins et les attentes des personnes âgées de 65 ans et plus, qui vivent à Lausanne. Ces résultats permettent de mieux connaître les besoins en matière de santé des personnes âgées pour pouvoir améliorer les soins et les soutiens nécessaires en cas de maladies.

Les objectifs de la cohorte Lc65+ sont énoncés sur la Page d’accueil.

    

Comment ai-je été choisi/e ?
Vous avez été sélectionné/e au hasard parmi les habitants de Lausanne nés peu avant et pendant la seconde guerre mondiale. Un troisième groupe a été constitué en 2014 avec les premiers « baby-boomers », nés entre 1944 et 1948. Le but de cette sélection au hasard est que les membres de la cohorte représentent bien la population lausannoise du même groupe d’âge.

Le plan d’étude Lc65+ et la description des échantillons sont détaillés dans la rubrique Méthodologie.

     Haut de page

Qu’est-ce que cette étude peut m’apporter ?
Le bénéfice de cette étude se situe avant tout à un niveau collectif. La cohorte Lc65+ a été créée pour acquérir des connaissances indispensables au développement d’une prévention efficace de la fragilisation. Son but est d’améliorer ainsi la qualité de vie pour tous.

Au-delà de cet objectif central, la cohorte Lc65+ produit aussi des données épidémiologiques utiles à l’amélioration des soins et des soutiens nécessaires en cas de maladie. En effet, si de nombreuses études ont été consacrées à la santé de personnes très âgées, nous manquons de connaissances sur celle des jeunes retraités. La description détaillée de la santé des Lausannois, des attentes et des soins actuellement reçus permet de faire évoluer notre système de santé vers une meilleure réponse aux besoins.

    

Qui est responsable de l’étude Lc65+ ?
La Cohorte Lc65+ est créée et gérée par l'Unité des services de santé de l'Institut Universitaire de Médecine Sociale et Préventive (IUMSP) de Lausanne. Cette unité conduit régulièrement des travaux épidémiologiques consacrés à la santé des personnes âgées et à l'organisation des services de santé.

Des médecins du Département universitaire de médecine et de santé communautaires, du Département de médecine interne, du Service de gériatrie et de réadaptation gériatrique, du Service de psychiatrie de l’âge avancé du CHUV ainsi que de la Policlinique Médicale Universitaire (PMU) collaborent à cette recherche.

L’investigateur principal et le comité d’organisation de l’étude Lc65+ sont décrits dans la rubrique Organisation.

    

Qui finance cette étude ?
Le démarrage de la cohorte Lc65+ en 2004 a été possible grâce à un soutien financier initial de la Ville de Lausanne et du Service de la santé publique du canton. Les services du CHUV collaborant à l’étude ont contribué à son développement et la cohorte Lc65+ a bénéficié d’un important don de la Loterie Romande, crucial dans les premières années de collecte de données. Par la suite, l’inscription de la cohorte Lc65+ dans le Plan stratégique du CHUV, le soutien continu du Service de la santé publique et l’intégration dès 2013 dans le cadre de la politique cantonale Vieillissement et Santé ont pris le relais pour soutenir la récolte des données. Par ailleurs, des financements de recherche obtenus auprès de la Faculté de biologie et de médecine et du Fonds national suisse de la recherche scientifique permettent l’analyse des données.

Vous retrouvez la liste de ces institutions sous la rubrique Organisation.

      Haut de page

A quoi est-ce que je m’engage en acceptant de participer à cette étude ?
En acceptant d’entrer dans la Cohorte Lc65+, vous permettez aux responsables de l'étude de vous contacter périodiquement. Vous recevez un questionnaire une fois par an à votre domicile. En général, il faut environ 30 minutes pour le compléter. Tous les trois ans, vous serez contacté(e) pour un entretien et quelques examens afin d'approfondir nos mesures de la fragilité. Cet entretien dure environ une heure et demie.

Le suivi de la cohorte est prévu sur un très long terme. Nous souhaitons votre participation aussi longtemps et régulièrement que possible. Vous n’êtes toutefois pas obligé(e) de donner suite à nos questionnaires, et vous pouvez en tout temps nous informer de votre souhait de sortir de la cohorte.

    

Comment les informations que je donne sont-elles utilisées ?
Les responsables de la Cohorte Lc65+ s'engagent à enregistrer, analyser et conserver toutes les données que vous fournissez dans le plus strict respect de la confidentialité. Les informations recueillies par questionnaires, entretiens, examens ou dans toute autre circonstance sont enregistrées sous un numéro d'étude qui vous est attribué. Elles sont analysées uniquement de manière anonyme et groupée.

L’étude étant basée sur un suivi annuel des participants, nous avons besoin de connaître vos coordonnées (nom, adresse, téléphone), ainsi que celles d’un proche, que nous ne contacterons que si nous n’arrivons pas à vous joindre. Il peut aussi arriver qu’un collaborateur de l’étude vous contacte par téléphone afin d’obtenir des précisions sur les réponses fournies au questionnaire. Vos coordonnées sont conservées séparément de vos réponses. Elles sont également considérées comme strictement confidentielles. Nous ne les transmettons en aucun cas à des tiers.

    

En quoi consistent l’entretien et les examens ?
Les examens réalisés tous les trois ans comprennent des mesures anthropométriques (poids, taille, circonférence du bras, etc.), des tests de performances physiques (force de la main, vitesse de marche, etc.) et cognitives (mémoriser des mots, etc.). Des questions vous seront également posées sur votre alimentation et sur le recours aux services de santé (séjour hospitalier, aide à domicile, etc.). Il ne s’agit pas d’une consultation médicale. Il n’y a pas de prise de sang.

L’entretien se déroule avec une assistante médicale de la cohorte Lc65+, à notre centre d’étude situé à l’Institut Universitaire de Médecine Sociale et Préventive (IUMSP). N’oubliez pas de prendre avec vous le questionnaire que vous avez rempli au préalable à domicile. L’assistante médicale vous expliquera à chaque étape les différentes mesures et tests qu’elle vous invitera à réaliser.

Il ne s’agit pas de réaliser une « bonne  performance ». Nous souhaitons vous rencontrer tel que vous êtes. Il faut replacer les résultats aux tests dans la perspective d’une étude décrivant l’évolution de la santé sur une longue durée. En les répétant tous les trois ans, nous cherchons à préciser le moment de survenue de certains changements. De plus, parmi les personnes âgées de 65 ans et plus, de grandes différences de parcours de vie et d’états de santé sont observées. Nos questions et examens doivent permettre à chacun de se décrire.

          Haut de page

Puis-je obtenir facilement les résultats de mes tests ?
Oui, vous pouvez prendre connaissance de vos résultats aux différents tests et mesures. Nous vous proposons toutefois de passer par l’intermédiaire de votre médecin traitant. En effet, les résultats de certains tests (p.ex. tests de mémoire) doivent être codifiés et interprétés. Nous vous recommandons donc d’en discuter l’interprétation avec votre médecin, en tenant compte de votre situation médicale.

    

Où se trouve le centre d’étude ?
Le centre d’étude se trouve à l’Institut Universitaire de Médecine Sociale et Préventive (IUMSP) situé à Lausanne, à la route de la Corniche 10. Nous vous y rencontrerons pour l’entretien et les tests, réalisés tous les trois ans dans notre unité (Unité des Services de Santé), au niveau 00 du bâtiment.

Si vous venez en métro M2, nous vous conseillons de vous arrêter à la station Vennes. Le bâtiment se situe en face de la sortie du métro. L’entrée est à environ 200 mètres, en remontant sur la droite du bâtiment.

Si vous venez en voiture, rejoignez la route de Berne et montez en direction d’Epalinges/Berne. Aux feux des Croisettes, prenez à droite. Dans le rond-point, prenez tout de suite à droite et descendez la route de la Corniche jusqu’au dernier bâtiment (après la station BP). Des places de parc « réservé cohorte Lc65+ » (n° 3 et 4) sont à droite en bas du bâtiment. Plan d'accès

Pour les personnes à mobilité réduite, des alternatives sont proposées au moment de la prise du rendez-vous pour l’entretien.

   

Puis-je continuer à participer à la cohorte Lc65+ si j’entre en EMS ? Et si je déménage à l’étranger ?
Vous pouvez tout à fait poursuivre votre participation à l’étude en complétant chaque année le questionnaire de suivi. Nous vous en serons très reconnaissants.

        

Où puis-je trouver des articles publiés sur les résultats de la cohorte Lc65+ ?
Chaque année, les participants de la Cohorte Lc65+ reçoivent un bulletin d'information intitulé "La lettre de la Cohorte", comportant les résultats et l’avancement de l’étude.

Les précédents numéros de la "Lettre de la cohorte", ainsi que les articles publiés sur les résultats de la Cohorte Lc65+ sont disponibles dans la rubrique Publications.

Haut de page

 

Dernière modification le 13.02.2015